Assemblée Générale de l’U2P Nouvelle-Aquitaine
5 juin 2019
En présence du Président Alain GRISET

Rappel pour les adhérents de la CAPEB Gironde et tous les artisans : l’U2P est l’une des 3 grandes organisations patronales françaises avec la CPME et le MEDEF. Elle représente toutes les entreprises de proximité, organisées sous plusieurs bannières :

• CAPEB : Bâtiment,

• CGAD : Alimentation et hôtellerie restauration,

• CNAMS : Métiers de service et de fabrication,

• UNAPL : Professions libérales,

et la CNATP : Paysage et travaux publics, en tant que membre associé.

En Aquitaine, l’U2P représente 250 000 entreprises, soit 2/3 des entreprises.

Michel DUMON, Président de la CAPEB Gironde et de l’U2P Nouvelle-Aquitaine, accompagné du célèbre charcutier-traiteur de Mérignac, Joël MAUVIGNEY, un des Meilleurs Ouvriers de France, Président national de la CGAD, d’Éric OZOUX, Président de l’UNAPL Nouvelle-Aquitaine, de Gérard GOMEZ, président de la CNAMS Nouvelle-Aquitaine et de Benoît BELGY, président de la CGAD régionale, accueillait le Président de l’U2P, Alain GRISET.

Les représentants des artisans et professions libérales de la région avaient fait route vers Bordeaux pour une matinée commencée à l’IRPSTI (ancien RSI), accueillis par la Présidente Astrid CHAMBARAUD et la Directrice régionale Service Sécurité Sociale des Indépendants, pour la présentation du “Guichet Unique”, opération pilote menée en Nouvelle-Aquitaine.

Outre l’AG statutaire, présentation des comptes et des activités, les sujets d’actualité sont nombreux et brûlants. Mais avant cela, l’U2P Nouvelle-Aquitaine avait souhaité mettre à profit la pluridisciplinarité des participants pour partager de l’information en matière de santé au travail, de sécurité, d’addictologie.

Nous avions eu, au préalable, la présentation d’une enquête sur la santé au travail, conduite par l’U2P régionale, sur le modèle d’ARTISANTÉ, rapport annuel que les artisans du bâtiment connaissent bien maintenant.

Laurent MARGERIDE a présenté l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics : OPPBTP, et tous les services et accompagnements qu’il propose à nos entreprises. S’ils n’ont pas de contact direct avec cet organisme, les assureurs membres de l’UNAPL peuvent avoir un rôle de conseil auprès de leurs clients. Ensemble, nous pouvons contribuer plus efficacement à l’amélioration de la santé au travail et à faire baisser le nombre des accidents.

Venait ensuite une intervention qui a soulevé de nombreuses questions, celle de Marie-Pierre MENDIBOURE de l’ANPAA : Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie. L’addictologie, alcool, drogue, écrans… est un phénomène auquel sont parfois confrontés les chefs d’entreprise. Au vu des réactions, il semblerait qu’ils se sentent quelque peu démunis face à ce problème. Une de ses collègues est intervenue spécifiquement sur l’addiction des jeunes aux écrans, téléphones et ordinateurs, phénomène qui touche plus précisément les apprentis, mais pas seulement.

Le Président Michel DUMON souhaitait éveiller l’intérêt du national sur ce thème, c’est maintenant chose faite !

Le Président GRISET s’est ensuite prêté au jeu des questions réponses : le moins que l’on puisse dire est qu’il maîtrise parfaitement ses dossiers. Nous avons eu une explication claire et détaillée concernant le problème des fonds de formation des chefs d’entreprise qui a soulevé, récemment, de nombreuses interrogations ; même chose sur un sujet aussi technique que celui de la retraite, avec l’éventualité du passage à la retraite à points.

La loi PACTE, la réforme de l’apprentissage et de la formation professionnelle, les sujets importants et complexes ne manquent pas en ce moment et les pièges sont nombreux.

Sur le plan politique, le Président de l’U2P s’est montré également plus déterminé : “Si nous voulons jouer dans la cour des grands, nous devons nous organiser comme des grands”. Conflits d’égo et de cour d’école, opportunisme, mésententes, ont aussi contribué au désintérêt des artisans pour les Chambres de Métiers et servi la perte de la représentativité. Joël MAUVIGNEY qui connaît de longue date les rouages de l’U2P (et de l’ancienne UPA), le déplore car “jamais l’U2P n’a été aussi active et combattive”. Raison de plus pour que les artisans, commerçants et professions libérales se montrent solidaires et unis, il en va de nos intérêts communs et de ceux de nos entreprises. Comme l’a souligné le Président GRISET, cela passe par la formation et l’implication de tous nos représentants.

Un grand merci à eux, ils donnent à la fois de leur temps, de leur énergie, et défendent avec passion le collectif.

18466a0a58472e0994af15324af2f3a2vvvvvvvvv